Crépuscule Productions

Productions de concerts - musiques sans frontières

Crépuscule Productions

Nouvel album "Reflejos Migrantes" du Jerez Le Cam Quartet à paraître le 10 novembre chez Label Ouest/L'Autre Distribution!

Enregistré en juillet 2016 à La Soufflerie à Rezé avec Iacob Maciuca (violon), Mihai Trestian (cymbalum), Manu Comté (bandonéon), et Sandra Rumolino (chant) invitée sur deux thèmes. Prochain concert le samedi 3 décembre au Théâtre des Abbesses à Paris.
 
Vidéo du titre "Torbellino"
Vidéo du titre "Melancolia" (avec Sandra Rumolino)
 
 
Prochains concerts :
03 décembre à 17h00 : Jerez Le Cam Quartet à Paris (75), Théâtre des Abbesses
04 décembre : Las Hermanas Caronni à Plougonvelin (29), Espace Keraudy
10 décembre : Las Hermanas Caronni à Chalais (16), Espace Arc-en-Ciel
...
 
A propos de Gerardo Jerez Le Cam :
 
"J'ai aimé l'atmosphère harmonique de ces musiques, la tonalité en mode mineur avec des chromatismes dans la mélodie me procure une bonne sensation. Les musiciens sont très soudés, ils sont comme une volée d'oiseaux qui ont ce rythme constant et vigoureux, ils savent où ils vont." Milton de Holanda
 
"A l'instar de Juan Carlos Caceres, Melingo ou las Hermanas Caronni, le pianiste Gerardo Jerez Le Cam fait partie de cette famille de musiciens argentins qui n'ont de cesse de repousser les frontières de la tradition tanguera." Que Tal Paris
 
"Ses concerts sont des voyages dont Gerardo Jerez Le Cam aime à décrire, pièce après pièce, les destinations, personnages et souvenirs qui s'y attachent, comme si la rencontre en soi comptait autant que la musique. Le quatuor en rond au milieu de la salle, le public tout autour, venu se chauffer au feu circulaire des cordes (piano, violon et grand cymbalum) attisés par le souffle du bandonéon." Jean-Luc Thomas
 
"On est entre romantisme et mystère, entre musique populaire et musique savante. Virtuose et inventif, cet orchestre aux accents mélés agrandit le champ des possibles." Marc Delhaye
 
"Les musiciens débordant d'initiative à l'intérieur des contraintes imposées par les partitions du pianiste et principal compositeur Gerardo Jerez Le Cam, qui agit à l'arrière-plan en véritable maître d'oeuvre. Il y a du Piazzolla dans la façon dont ce dernier ouvre le format des danses traditionnelles, en leur assurant des prolongements orchestraux et formels." Franck Bergerot
 
"Une musique tendanciellement balkanique, entièrement composée, enluminée et illuminée par nos quatre gaillards. C'est aussi complexe, hardi et envoûtant que du Piazzolla du meilleur cru." Rémy Kolpa Kopoul
 

www.jerezlecam.com

www.facebook.com/jerezlecam

www.twitter.com/JerezCam