2012 "Ofofof"

Gerardo Jerez Le Cam

2012
  • 2012
  • Mañana/Naïve
"Le quartet du pianiste Jerez Le Cam est assez particulier, car outre un violoniste, Iacob Maciuca, il comporte un bandonéoniste, Juanjo Mosalini et un joueur de cymbalum, Mihai Trestian. Douze compositions du pianiste qui doivent autant à l’univers argentin (et pas seulement au tango) qu’au monde centreuropéen de couleur tsigane. Car Gerardo Jerez Le Cam s’est créé sa manière à lui de voir ce qu’il appelle le tango balkanique, où des suites de Bach se mêlent avec bonheur à des rythmes de chamamés, de tangos ou de milongas, où le cymbalum vient tricoter, avec le violon ou le bando, des airs qui séduisent le piano et qui font qu’on ne sait plus si les gauchos ne dansent pas avec les Cosaques. C’est délicieux et plein de vie, c’est roboratif et mélancolique,  c’est savant et populaire, prodigieusement virtuose. Cela prend sa place entre Bela Bartok et Astor Piazzolla, entre Django Reinhardt et Göran Bregovic. Beaucoup d’inspiration chez ce compositeur de talent et beaucoup de talent chez ses accompagnateurs aussi. Beaucoup de tendresse et d’humanité dans cette musique qui vient d’une profonde sensibilité. En écoutant la musique de Gerardo Jerez Le Cam, on partage un ressenti des sentiments humains qui nous sont les plus chers. Toute personne qui a été amoureuse une fois dans sa vie ou qui aurait aimé l’être ne peut qu’être troublée agréablement à l’écoute de ce brillant CD."
Michel Bedin - www.on-mag.fr